Navigation – Plan du site
  • Logo Ministère de la Culture
  • Brèves

    Nicolas Chevillard (XVIIe siècle) : tableaux en Bourgogne et en Normandie

    Renaud Benoit-Cattin

    Texte intégral

    • 1 Laveissière, Sylvain. Dictionnaire des artistes et ouvriers d'art de Bourgogne, documentation réuni (...)

    1La vie et l'œuvre de Nicolas Chevillard, peintre de Mâcon (Saône-et-Loire) sont fort mal documentées. Ce que l'on en sait tient en peu de lignes1 : il est taxé de 40 livres à Mâcon en 1660 et reçoit 33 livres de la ville "pour avoir fait, en grand volume, le portrait de Son Altesse Sérénissime Mons. Le Prince, gouverneur de Bourgogne, qui est joinct à ceux de ses prédécesseurs audit gouvernement, en la salle de l'hostel commun de la ville de Macon". On ignore ce qu'il est advenu de ce tableau, tout au moins pouvons-nous en conclure que Chevillard a exercé l'art de portraitiste et qu'il jouissait d'une notoriété suffisante pour bénéficier d'une commande locale importante.

    2Deux tableaux, signés et datés, ont été publiés récemment.

    Figure 1

    Figure 1

    Massacre des innocents

    Phot. Inv. M. Thierry, © Inventaire général, ADAGP, 1988

    • 2 Inventaire général des Monuments et des Richesses artistiques de la France. Service régional de Bou (...)

    3Un Massacre des innocents, de 1657, conservé à la collégiale Notre-Dame de Beaune (Côte d'Or) 2 assez largement influencé par Raphaël et Nicolas Poussin.

    Figure 2

    Figure 2

    Sainte- Madeleine

    Phot. Inv. P. Corbierre, © Inventaire général, ADAGP, 1991

    • 3 Inventaire général des Monuments et des Richesses artistiques de la France. Service régional de Bas (...)

    4Le deuxième, à l'église paroissiale Notre-Dame de Vimoutiers (Orne)3, figure une sainte Madeleine, œuvre fortement marquée par l'école bolonaise, portant la date de 1665. Une autre version de ce tableau - copie ancienne ou réplique - est conservée dans le chœur de l'église Saint-Romain de Rouen (Seine-Maritime). L'existence d'un tableau d'un peintre mâconnais au renom modeste ne laisse pas de surprendre dans une église de l'Orne : les conditions de sa présence dans ce lieu demeurent inconnues.

    Figure 3

    Figure 3

    Visitation

    Phot. Inv. M. Thierry, © Inventaire général, ADAGP, 1988

    • 4 La collégiale Notre-Dame de Beaune..., p. 51.

    5Il existe à la collégiale de Beaune 4 un autre tableau - une Visitation - ni daté ni signé, que l'on peut rapprocher des deux précédents et raisonnablement attribuer à Nicolas Chevillard. Le visage de la Vierge est assez semblable par ses traits et son effet de clair-obscur à celui de la femme située à droite dans le Massacre des innocents de la même église. Mais surtout, le visage de sainte Elisabeth et sa main droite sont particulièrement proches du visage et de la main gauche de la sainte Madeleine de Vimoutiers : même arcade sourcilière, même œil, même nez, même bouche et mêmes doigts épais.

    6C'est donc en passant par la Normandie que l'on peut attribuer au peintre mâconnais - dont on n'a mention que pour les années 1657-1665 - ce tableau de Beaune, situé à quelque cinquante kilomètres seulement du chef-lieu de Saône-et-Loire, département dans lequel il est probable que sont conservés d'autres tableaux de cet artiste au métier très honnête, à défaut d'être vraiment original. On peut en outre émettre l'hypothèse que Nicolas Chevillard - comme d'autres peintres de son époque - s'est déplacé ; dans cette éventualité, rien n'interdit de penser que les enquêtes à venir feront émerger d'autres œuvres de sa main en Normandie, et peut-être dans d'autres régions.

    Haut de page

    Notes

    1 Laveissière, Sylvain. Dictionnaire des artistes et ouvriers d'art de Bourgogne, documentation réunie par Bernard Prost, Paul Brune et Sylvain Laveissière, t. 1, Paris, Société d'Histoire de l'Art français, 1980, p. 116.

    2 Inventaire général des Monuments et des Richesses artistiques de la France. Service régional de Bourgogne. La collégiale Notre-Dame de Beaune (Côte d'Or), Paris, éditions du Patrimoine [coll. Images du Patrimoine n° 161], p. 50.

    3 Inventaire général des Monuments et des Richesses artistiques de la France. Service régional de Basse-Normandie. Canton de Vimoutiers (Orne), Caen, D.C.B.N. [coll. Images du Patrimoine n°132], p. 22.

    4 La collégiale Notre-Dame de Beaune..., p. 51.

    Haut de page

    Table des illustrations

    Titre Figure 1
    Légende Massacre des innocents
    Crédits Phot. Inv. M. Thierry, © Inventaire général, ADAGP, 1988
    URL http://insitu.revues.org/docannexe/image/1151/img-1.jpg
    Fichier image/jpeg, 132k
    Titre Figure 2
    Légende Sainte- Madeleine
    Crédits Phot. Inv. P. Corbierre, © Inventaire général, ADAGP, 1991
    URL http://insitu.revues.org/docannexe/image/1151/img-2.jpg
    Fichier image/jpeg, 260k
    Titre Figure 3
    Légende Visitation
    Crédits Phot. Inv. M. Thierry, © Inventaire général, ADAGP, 1988
    URL http://insitu.revues.org/docannexe/image/1151/img-3.jpg
    Fichier image/jpeg, 174k
    Haut de page

    Pour citer cet article

    Référence électronique

    Renaud Benoit-Cattin, « Nicolas Chevillard (XVIIe siècle) : tableaux en Bourgogne et en Normandie », In Situ [En ligne], 1 | 2001, mis en ligne le 24 avril 2012, consulté le 22 octobre 2017. URL : http://insitu.revues.org/1151 ; DOI : 10.4000/insitu.1151

    Haut de page

    Auteur

    Renaud Benoit-Cattin

    Conservateur du patrimoine, Sous-direction des études, de la documentation et de l'Inventaire, Hôtel de Vigny 10, rue du Parc Royal 75 003 Paris, renaud.benoit-cattin@culture.gouv.fr

    Articles du même auteur

    Haut de page

    Droits d'auteur

    Licence Creative Commons
    In Situ Revues des patrimoines est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

    Haut de page