Navigation – Plan du site
Espace culturel, espace patrimonial

Espace culturel, espace patrimonial

Pascal Liévaux

Texte intégral

Figure 1

Figure 1

Anhaux (Pyrénées Atlantiques). Vue d’ensemble du village prise depuis l’est

Phot. Inv. B. Chabot © Inventaire général, ADAGP, 2003

1Modelé, façonné par l’homme, l’espace appréhendé par les chercheurs de l’Inventaire relève par essence de la sphère culturelle dont il constitue sans doute la part la plus matérielle. Essentiellement lié à l’étude de l’architecture et des objets qui lui sont attachés, il est fortement conditionné par le territoire qui les porte, à commencer, pour les constructions les plus anciennes, par les matériaux que ce dernier met à disposition des bâtisseurs : pierre de Lorraine, terre du canton de Boën… C’est un territoire dont les contours, toujours strictement définis préalablement à l’enquête, répondent à une réalité physique - par exemple une voie fluviale -, historique ou tout simplement administrative telle que le canton qui, d’une étendue aisément maîtrisable, a longtemps formé le support territorial de prédilection des opérations d'inventaire. C’est un territoire que l’on pourra envisager à différentes échelles, depuis celle de la maison (ici l’Habitation Beauséjour en Martinique) ou de l’usine, amplifiée par l’espace organisé qu’elles génèrent (parcs de Montméry et du Renoux, paysage industriel du Val de Germigny) jusqu’à celle, beaucoup plus vaste, d’une zone géographique telle que le littoral de la Côte de Granit rose, ou la vallée du Lot, structurée par de multiples réseaux dont on dénouera patiemment l’écheveau. Mais c’est aussi un espace en mouvement, envisagé dans son épaisseur historique, un espace en perpétuel devenir que le chercheur ausculte, s’appuyant sur une méthode d’investigation qu’il peut appliquer, selon les objectifs fixés, à l’ensemble du bâti ou à une catégorie d’édifices illustrant une thématique. Il résulte de cette enquête un diagnostic rigoureusement mis en forme qui révèlera un espace patrimonial singulier, riche d’œuvres parfois oubliées comme les grands jardins du Maine-et-Loire effacés par le temps. Espace culturel, espace patrimonial dont il est de la plus haute importance que ceux qui l’habitent ou le traversent en visiteurs le reconnaissent comme tel et se l’approprient. Souhaitons que les travaux de l’Inventaire, consolidant le socle des connaissances historiques accumulées dans les domaines scientifiques les plus divers, contribuent à l’avènement d’une indispensable éthique de l’espace partagé.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Figure 1
Légende Anhaux (Pyrénées Atlantiques). Vue d’ensemble du village prise depuis l’est
Crédits Phot. Inv. B. Chabot © Inventaire général, ADAGP, 2003
URL http://insitu.revues.org/docannexe/image/2500/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 172k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Pascal Liévaux, « Espace culturel, espace patrimonial », In Situ [En ligne], 6 | 2005, mis en ligne le 18 avril 2012, consulté le 29 avril 2017. URL : http://insitu.revues.org/2500 ; DOI : 10.4000/insitu.2500

Haut de page

Auteur

Pascal Liévaux

Conservateur du patrimoine. Sous-direction de l’archéologie, de l’ethnologie, de l’inventaire et du système d’information. pascal.lievaux@culture.gouf.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

Licence Creative Commons
In Situ Revues des patrimoines est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page